Voyage en Espagne

Le double intérêt de la Montería, la battue traditionnelle espagnole, réside dans ses caractéristiques: un spectacle permanent et des tirs longs mais dans de bonnes conditions

Chaque «Finca» recèle des populations de gibiers différentes tant en densité, en qualité de trophée qu’en diversité d’espèces, mais on retrouve quasiment toujours la trilogie cerf, mouflon, sanglier

Le spectacle des centaines de chiens parcourant le territoire à la recherche de sangliers, cerfs et biches saura vous émouvoir

Chaque journée de Montéria, en domaine totalement sauvage, se déroule sur une surface minimale de 1.000 ha. Une vingtaine de postes de tir se répartissent sur le territoire (dans quelque cas, il y a que 15 postes de tir)

L’organisation, rodée au quart de tour, permet aux chasseurs de profiter pleinement du séjour, tant pendant la chasse qu’après celle-ci, le soir entre amis




Monteria

Pour organiser une Montería, un territoire doit faire au minimum 500 ha mais nombreux sont les territoires beaucoup plus grands jusqu’à 3 ou 4000 ha. Le principe de la Montería est une immense battue annuelle où l’enceinte fait plus de 1000 ha

Des centaines de chiens constitués en petites équipes (rehalas) sont lâchés avec leur maître pour brasser le gibier et l’envoyer vers les lignes

Les chasseurs tirant dans la traque dans des conditions de sécurité bien établies le gibier a souvent tendance à rebrousser chemins vers une autre ligne

Tout est fait pour réaliser le plan de chasse sur la journée car sauf exception les territoires sont chassés une fois par an!!!

Il existe des territoires ouverts et fermés et plus ou moins grands qui nécessitent un nombre de poste différent. Cela déterminera le nombre de postes et avec la densité estimée de gibier le prix de la chasse

Les Montería à 20 postes au lieu de 35 ou 40 sont en général un peu plus chères mais aussi plus sûres au niveau des chances de tir

 

Territoires

Dans toutes les régions d’Espagne, nous disposons de plusieurs domaines. Chaque jour de chasse, la monteria se déroule sur plus de 1.000 hectares. Vous aurez l’occasion de chasser cerfs, biches et sangliers, qui vivent à l’état totalement sauvages dans ces montagnes

Le tirage au sort déterminera votre poste et vous serez placé soit dans la partie basse du territoire, zone où les cerfs viennent principalement manger, soit dans la partie haute, assez pentue, postes dit «à balcon»

Le biotope du domaine est typique méditerranée, mélange de chênes centenaires entourés de «jaras» (ciste), et de vallées propices au refuge des animaux

 


Hébergement

En fonction des Monterías nous vous suggéreront des hébergements différents qui peuvent aller de l’hôtel 3/4 * à l’hébergement chez le propriétaire dans sa "finca" dans ces cas-là, parfaitement aménagée pour recevoir des hôtes

Vous serez logé toujours au sein d’hôtels 3 ou 4 étoiles, en fonction du territoire mais généralement avec une qualité très haute

Vous pouvez déguster la cuisine locale et vous régaler avec le « pata negra » et le fromage de la région


Forfaits








 
À savoir

Prévoir des vêtements légers car nous sommes dans le sud de l’Espagne mais ne pas oublier une chemise polaire

Des chaussures de marche imperméables sont conseillées ainsi que des jumelles et un petit sac à dos


Accessoires nécessaires :

  • Botte de marche hicking (semelle rigide)
  • Pantalons style cargo
  • Chandails et ou chemises couleur terre, kaki ou camouflage
  • Paires de chaussettes (hicking léger)
  • Lampe de poche
  • Lampe de tête
  • Sac à dos léger (daypack)
  • Jumelles
  • Caméra vidéo ou photo
  • Chapeau ou casquette
  • Crème de protection contre le soleil
  • 2 paires de lunettes soleil

Voltage Européen est 230 - 240 volts, 50 Hz

La plupart des appareils électriques n'ont pas besoin d'un convertisseur de voltage (à vérifier sur chacun de vos appareils électriques).

Mais, il est obligatoire d'avoir un adaptateur pour les fiches murales.

*il faut bien s'informer au préalable sur les mœurs des Espagnols concernant la nourriture et les heures du petit déjeuner, déjeuner et dîner


Le prix ne comprend pas:

  • Le transport aérien A/R
  • Boissons alcoolisées hors repas
  • Assurance annulation et rapatriement
  • Dépenses personnelles
  • Pourboires (60 EUR/jour de chasse)
  • Location d’armes (75 EUR/jour, munition non compris) à régler sur place
  • Taxidermie (90 EUR/150 EUR) et envoie des trophées
 

Petit conseil:

Oubliez, le temps de votre séjour, votre conception des heures des repas ! Les Espagnols passent à table bien deux heures plus tard que dans la plupart des autres pays du monde. Alors pour éviter d'entendre votre ventre gargouiller trop souvent, suivez l'emploi du temps des Espagnols. Croyez-nous, il n'y a rien de plus frustant que de vouloir trouver un endroit où manger à 18h et ne voir qu'ils ne servent pas avant 20h.

Voici le rythme des repas espagnols et quelques spécialités qui vous gérer votre estomac :

BreakfastEl desayuno (petit-déjeuner)

  • Avant 10h.
  • Le petit-déjeuner en Espagne, s'il est pris, se résume souvent à une seule tase de café. Pour les plus affamés, ils pourront accompagner ce café avec des toasts, des croissants ou un "pan tomaca"- tranche de pain avec un filet d'huile d'olive et de la tomate
  • Les week-ends et pendant les vacances, les churros (pâte frite et sucrée en forme de beignet allongé) sont trempés dans une tasse de chocolat chaud épais. Où les trouver ? Dans les nombreuses "churrería" du pays, sortez dans la rue et suivez l'odeur des churros !

 

CoffeeCafé

  • Entre 10h30 et 12h.
  • l'Espagne est un pays qui fête le café ! La pause café fait partie intégrante de la journée de travail. Après quelques heures de boulot, il est complètement normal de voir les salariés descendre au bar le plus proche et prendre un café. Quoi commander ?

    • Café solo : expresso
    • Café cortado : expresso avec une goutte de lait
    • Café con leche : café au lait
    • Café americano : café long

 

La comida (déjeuner)

  • entre 14h et 16h
  • La comida est le repas principal de la journée en Espagne
  • Ce n'est pas un mythe, la siesta en Espagne existe bien ! Bien sûr cela ne signifie pas qu'il faille mettre son pyjama et rester au lit toute l'après-midi mais vous verrez que de très nombreux magasins ferment leur portes à l'heure du repas et de nombreux travailleurs rentrent chez eux pour manger en famille.
  • De nombreux restaurants proposent un "menús del día" : sélection de différents plats parmi lesquels vous pourrez choisir une entrée et un plat principal. Ces menus varient entre 5€ et 12€ et incluent presque toujours pain, boisson et dessert. Pas mal !

 

La merienda (goûter)

  • Une fois le déjeuner terminé, vous aurez bien des chances de na pas pouvoir vous remettre à table avant 23h ! C'est pourquoi, beaucoup de gens prennent un petit goûter aussi appelé "tentempié" dans l'après-midi pour pouvoir tenir jusqu'au dîner !
  • Un goûter typique serait composé d'un sandwich, d'un fruit, d'une pâtisserie ou bien simplement d'une boisson chaude. (Encore une café ?!)

 

La cena (dîner)

  • Pas avant 21h
  • Les restaurants n'ouvrent généralement pas leurs portes avant 20h. Pendant les mois d'été et les week-ends, le dîner a lieu encore plus tard que le restant de l'année. Ne soyez pas surpris de voir les Espagnols se mettrent à table à minuit !
  • Le dîner est plus léger que le déjeuner. Il est souvent composé d'une salade ou d'un sandwich
  • L'heure du dîner est également un bon moment pour déguster les fameuses tapas.

 

Les Espagnols parlent fort:

C’est ce qui choque souvent les étrangers, la sociabilité ibérique est très différente de la politesse française et leur langue est fortement basée sur l’accentuation, ce qui provoque une intonation différente des mots. La timidité, n’existant pas, il faut parler plus fort que ton voisin, pour être entendu.

Les Espagnols font la tournée des tapas:

Les Espagnols ont leur petite coutume qu’on appelle « ir de tapeo », une des plus connues du pays. C’est tout simple, vous avez juste besoin de téléphoner à vos potes pour « aller de tapas en tapas ». La tournée des bars à tapas est un art de vivre espagnol auquel vous devez rendre hommage. Il est aussi normal d’aller dans un bar entre le petit-déjeuner et le moment de déjeuner. Animation garantie, sauf à l’heure de la sieste où tous les bars sont fermés.

Les Espagnols font la sieste:

La sieste est un moment sacré pour eux. En Espagne, les horaires de bureaux laissent le temps de faire la sieste aux salariés, ils reprennent le travail dans l’après-midi. Mais contrairement aux Français, ils ont des journées de travail beaucoup plus longues. Méfiez-vous des apparences… ce ne sont peut-être pas eux les paresseux !

Les Espagnols sont en décalés par rapport aux autres pays européens:

Difficile de remettre les pendules à l’heure en Espagne, tout simplement par rapport aux heures de repas. Le diner se fait tard dans la soirée, et le déjeuner très rarement avant 14h30. Vous vous demandez comment il est possible de tenir aussi longtemps sans manger ? C’est simple, les espagnols trichent ! Ils prennent ce qu’on appelle un « almuerzo » à 11h. Il est dit que l’Espagne a réinventé l’heure de décalage social en faisant tout deux heures plus tard que les autres pays européens.

Les Espagnols ne chantent pas leur hymne nationale:

Ecrite sous la dictature du général Franco, l’hymne espagnole ne contient plus de paroles. Elles auraient été supprimées au retour de la démocratie en 1978 sous Carlos III. L’Espagne a tourné la page après 40 ans de franquisme, l’hymne aussi ! Depuis, Ils sont condamnés à fredonner la mélodie lors des cérémonies sportives.

Les Espagnols ont deux noms de famille:

Cette tradition existe depuis des lustres : on donne le nom du père puis suivi de celui de la mère : comme ça, pas de jaloux !